Il existe un réseau de lycées des métiers de la montagne à travers la France où chaque année, des élèves suivent une formation scolaire classique et une formation professionnalisante des métiers de la montagne.

lycée des métiers de la montagneL’objectif de cette bi-qualification est d’avoir un métier estival et un métier hivernal. Dans nos région, il n’est pas rare de voir des maçons, vendeurs, électriciens, plombiers, paysagistes ect devenir le temps de l’hiver moniteurs de ski, pisteur-secouristes, ou à l’inverse l’été devenir guides de haute montagne ou encore guides de canyoning.

En fonction des vocations de chacun, il est possible de choisir son école. Si  votre objectif est d’obtenir un bac général le lycée de Moutier, en Tarentaise, est fait pour vous. Si vous vous orientez plutôt vers un bac professionnel dans le bâtiment, la vente ou les remontées mécaniques, alors le Lycée des métiers de la Montagne de Saint-Michel-de-Maurienne sera une opportunité à ne pas négliger. Enfin, si l’agriculture ou le paysagisme vous intéresse, alors le CFFMM de Thônes sera fait pour vous.

Il existe d’autres lycées des métiers de la montagne dans les Alpes avec : la biqualification de Chamonix, le lycée d’Embrun, le lycée agricole de la Motte-Servolex, le lycée du Diois. Mais puisqu’il n’y a pas que les Alpes dans la vie, les Pyrénées ont aussi leur lycée agricole de la montagne à Oloron.

LCI à tourné un reportage sympathique sur l’un de ces lycées des métiers de la montagne, à Saint Michel de Maurienne :

Si vous êtes intéressé par ce cursus scolaire, des porte-ouvertes sont prévues dans les semaines à venir. Renseignez-vous !